Déjà inscrit ? Connectez-vous
La cascade

La cascade

L'eau du ruisseau était canalisée à l'aide d'un bief et permettait de faire fonctionner la roue du moulin. La roue, équipée de « tiroirs » que l'on appelle augets est entraînée par la chute d'eau qui arrive en haut et qui est canalisée grâce à un bief. En tombant dans les augets, l'eau entraîne la roue. Le mouvement de la roue est transmis aux meules par l'intermédiaire du « rouet . C'est l'action de la meule supérieure dite « tournante » sur la meule fixe (dite « dormante ou gisante ») qui permet aux grains de blé d'être écrasés entre les pierres et libère ainsi la farine contenue à l'intérieur du grain.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.