Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’église Saint-Lambert

L’église Saint-Lambert

 

Le village de Sensenruth abrite l’édifice le plus ancien du duché de Bouillon. La première mention d’une église dédiée à saint Lambert date de 1069 au moment où elle figurait dans les biens de Godefroid le Barbu, duc de Basse-Lotharingie. À cette date, il l’offre à l’abbaye de Saint-Hubert, donation confirmée par le pape Innocent II en 1139. Depuis 1096, le duché de Bouillon fait partie des possessions de l’évêque de Liège, mais déjà au moment de son édification, l’église est située dans le diocèse de Liège. On doit ainsi y voir un rapport avec la dédicace : saint Lambert, assassiné à Liège vers 700, est le patron du diocèse. Dressée au milieu de son ancien cimetière, l’église a été construite en schiste et entièrement recouverte d’un enduit clair. Elle est composée d’une seul nef construite entre 1696 et 1707 et d’un chœur datant pour sa part du 16e siècle. Rien ne subsiste donc de l’édifice roman construit au 11e siècle. Le clocher est recouvert d’ardoises et surmonté d’une flèche octogonale. L’intérieur est tout aussi exceptionnel : on y trouve un fragment de vitrail polychrome du 16e siècle représentant le Christ en croix entouré de saint Jean et de la Vierge, inséré dans des vitraux modernes placés en 1963. Des fouilles archéologiques ont mis au jour un fragment des fonts baptismaux du 12e siècle, aujourd’hui maçonné dans un mur de la nef. Parmi les belles croix funéraires présentes à l’extérieur, certaines datent du 18e siècle.

Classement comme monument le 30 octobre 1989

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.