Déjà inscrit ? Connectez-vous
Ferme, chemin des Scayires

Ferme, chemin des Scayires

Sous l’Ancien Régime, à partir du 13e siècle, le village des Hayons appartient aux familles de Sapogne et de Dolez, au même titre que les villages de Dohan et Auby-sur-Semois. Réunis sous une même autorité féodale avant d’être partagés, échangés, vendus au fil des siècles, ces villages sont à nouveau réunis au 17e siècle par les sépulchrines de Bouillon qui administrent les villages et y autorisent l’édification d’une église en 1698. À cette époque, le village des Hayons vit se développer une petite industrie métallurgique ; les forges du village sont alors dénommées « Maka » et ramènent une certaine prospérité jusqu’en 1926. Au 19e siècle, on extrait aussi de l’ardoise et les activités forestières sont florissantes. Commune autonome, Les Hayons est rattaché à Bouillon après la fusion des communes en 1977. La localité compte un édifice classé. Précédée d’un jardin et en grande partie dissimulée par le lierre et la vigne vierge, il s’agit d’une petite ferme du 19e siècle construite en schiste, pierre traditionnelle de la région. À droite, un premier bâtiment abrite le logis, l’étable et la grange. À gauche, un bâtiment contigu plus petit a été érigé.

Classement comme monument le 27 septembre 1972

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.