Déjà inscrit ? Connectez-vous
Maison, places des Tilleuls 48

Maison, places des Tilleuls 48


En Belgique comme dans d’autres pays européens, le mouvement architectural « Art nouveau » se développe à la fin du 19e siècle. Celui-ci privilégie le fer et le verre dans les habitations et use en grande quantité de la brique ; l’architecture devient alors une alliée de l’industrie et des technologies nouvelles. L’architecte crée le décor intérieur et le mobilier, conçus en parfaite harmonie avec l’architecture du lieu. L’Art nouveau trouve son public dans l’aristocratie mais également dans la petite et moyenne bourgeoisie et se propage sous une forme simplifiée, limitée le plus souvent à l’apport d’un extraordinaire vocabulaire décoratif fait de jeu de briques colorées, de fresques en sgraffites, de ferronneries travaillées et de pierres soigneusement taillées. La place des Tilleuls abrite un très bel exemple de ce type d’architecture. Cette maison, bâtie en 1907 par l’architecte Achille Simon, fils du bourgmestre d’Andenne, présente une façade en briques jaunes et pierre de taille assez sobre. Le rez-de-chaussée et les étages adoptent une coupure dans l’alignement et les formes des baies. Les lignes sinueuses des ferronneries du balcon et du soupirail apportent une note de fantaisie à l’ensemble. Au second étage, un grand arc est décoré de verre coloré et de céramique. On y voit un cygne nageant au milieu de nénuphars et d’iris aux tiges ondoyantes. Le soleil perce à l’horizon. L’intérieur conserve également quelques belles réalisations Art nouveau. L’ensemble a été restauré en 1998.

Classement comme monument le 16 janvier 2002

 

 

 

Lat : 50.4896Lng : 5.09574
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.