Déjà inscrit ? Connectez-vous
La roche Mouselle
La roche Mouselle

La roche Mouselle

Crédit : MT Ardenne namuroise

A la fois refuge et lieu de dévotion, cet endroit à Petit-Fays est un abri naturel sous la roche. Il est perdu au milieu de la forêt de l’Ardenne namuroise où déjà les réfractaires de l’enrôlement sous le Premier Empire napoléonien allaient s’y cacher.

Mais alors, d’où vient la dévotion ? Ecoutez, le 23 août 1914, au début de la première guerre mondiale, les habitants de Monceau et de Petit-Fays, de crainte des Uhlans allemands, attelèrent un chariot avec deux robustes chevaux ardennais, y chargèrent enfants, malades et personnes âgées et se réfugièrent à la Roche Mouselle. Ils s’y sentaient en sécurité alors que les combats faisaient rage à Petit-Fays. Alors que les Allemands pilonnaient le village, deux chevaux d’officiers français effrayés brisèrent leurs liens et s’enfuirent à travers la campagne.

Alors qu’à l’intérieur de la Roche Mouselle les parents s’organisaient, quarante enfants jouaient dehors mais les obus éclataient de plus en plus près… Monsieur Maldague, qui dirigeait le groupe de villageois, ordonna aux enfants de rentrer dans l’anfractuosité et de prier. C’est à ce moment-là que les deux chevaux français terrorisés s’écrasèrent sur l’attelage. Tous les réfugiés étaient saufs. Dans leur joie, ils crièrent au miracle et ils promirent d’y construire une grotte mariale. La Paix revenue, on oublia sa promesse !

En 1940, les habitants trouvèrent de nouveau refuge à cet endroit et jurèrent cette fois d’accomplir leur résolution de 1914. C’est ainsi que la Roche Mouselle fut aménagée en grotte mariale en 1942. Le refuge est devenu lieu de dévotion et depuis, une messe y est célébrée le dernier dimanche de septembre.

Infos techniques

Rue Champs-Sainte-Barbe
5555 Bièvre
Lat : 49.8923397Lng : 4.9642324
0 m
6 ans