Déjà inscrit ? Connectez-vous
château Haut-Brion

château Haut-Brion

Le château Haut-Brion est construit en 1550 par Jean de Pontac, issu d’une famille de négociants bordelais, qui créée par la même occasion un domaine viticole destiné à devenir l’un des plus renommés de la région bordelaise.

Au XVIIIe siècle, le domaine entre par héritage dans les possessions des comtes de Fumel. Ceux-ci poursuivent le travail des Pontac en portant les vins du Haut-Brion au plus haut niveau de qualité. En 1780, Joseph de Fumel embellit le domaine, transforme le château et l’agrandit. Passée la Révolution, l’ensemble est racheté en 1801 par Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord. Cependant, le fameux ministre des affaires étrangères de l’empereur Napoléon Ier revend trois ans plus tard ce trésor qui dès lors change à plusieurs reprises de propriétaires.

Vendu aux enchères en 1836, le château Haut-Brion est acquis par le banquier parisien Eugène Larrieu ; il est conservé dans sa famille jusqu’en 1922. C’est durant cette période, en 1855, que le vin Château Haut-Brion est classé parmi les Premiers Grands Crus.

Se déroule encore une période durant laquelle l’exploitation connaît des maîtres différents, jusqu’à ce que l’américain Clarence Douglas Dillon s’en porte acquéreur en 1935. Il s’agit d’un diplomate et d’un homme politique important ; il est notamment secrétaire du Trésor des Etats-Unis sous les présidences Kennedy et Johnson dans les années 1960. Ses descendants continuent de gérer le domaine.

Les vins de Graves du château Haut-Brion sont d’appellation Pessac-Léognan depuis 1987.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.