Déjà inscrit ? Connectez-vous
Info historique

Info historique

Avec l’occupation de Charleroi et le positionnement des troupes françaises sur les routes de Bruxelles et de Namur, Napoléon avait un sérieux avantage tactique sur ses ennemis au début de cette journée du 16 juin. D’autant plus que malgré la boue, l’effet de surprise était réussi. Ce n’est que le soir du 15 juin 1815 que Wellington est averti de la progression fulgurante de l’armée napoléonienne. Comme Napoléon l’avait prévu, il y avait bien un vide entre les deux armées ennemies. Ayant compris l’intention de Napoléon d’affronter séparément Anglais et Prussiens, Wellington décide d’arrêter la progression de Napoléon au carrefour des Quatre-Bras. D’abord, parce que les axes hautement stratégiques Charleroi-Bruxelles et Nivelles-Namur se croisaient au Quatre-Bras. Ensuite, parce que la position était facilement défendable et favorable aux anglais.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.