Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
Suivre
de GMVA
Ploeren, Chapelle de Béléan
Ploeren, Chapelle de Béléan

Ploeren, Chapelle de Béléan

Crédit : Pays Touristique Vannes-Lanvaux

Située tout au nord de la commune de Ploeren, la chapelle est juste à la limite des communes de Ploeren et Plescop, halte pour les pélerins sur la route de Sainte Anne d'Auray.
Elle a été construite à la fin du XVème siècle comme on peut le lire sur la sablière : « l’an 1457, Nicolas Crouse chanoine d’Arradon procureur de la chapelle NDame de Béthléem, a fait faire le bois (charpente) de cette chapelle qui est de la forêt de Trébimoël, par Jean Thébaud du Moustoir en Radenac ».
Sa forme rectangulaire est des plus simples, soutenue par de solides contreforts à chaque angle.
La chapelle est de style gothique comme le montre la grande baie en arc brisé à trois lancettes qui éclaire le choeur.
Le portail nord est inscrit Monument Historique en 1925 compte tenu des éléments d'architecture gothique Renaissance : arc brisé surmonté d’une accolade, encadrée de pilastres, colonnettes engagées…..

La légende raconte que le seigneur Jean du Garo, dont les terres s’étendaient sur plusieurs hectares alentour, partit pour la 7ème croisade en Terre Sainte en 1248. Mais il est fait prisonnier par les Turcs (sarrazins) avec son écuyer. Ses ravissseurs les mettent dans une malle et projettent de les jeter en mer le lendemain. Pendant la nuit, le sieur du Garo et son écuyer prient très fort la Sainte Vierge. Et miracle, le lendemain matin, l’écuyer reconnaît le chant du cop de la ferme du Garo, ils sont revenus à Ploeren ! En reconnaissance, le Seigneur fait construire sur ses terres cette chapelle qui porte le nom de Notre Dame de Béthléem. Béthléem est le lieu de naissance du Christ. Déformé il devient Béléan. Un tableau représente cette histoire.
On vient ici confier les marins, les absents et les candidats aux examens.

Grâce aux riverains, la chapelle est ouverte tous les jours. Deux pardons ont lieu : le 2ème dimanche de mai et le 1er dimanche de septembre.


Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.