Déjà inscrit ? Connectez-vous
Chapelle Saint-Louis / Musée du Sceau
Chapelle Saint-Louis / Musée du Sceau

Chapelle Saint-Louis / Musée du Sceau

Crédit : CC PLPP

Suite à l’annexion de l’Alsace à la France après la guerre de Trente Ans, Louis XIV arrive à La Petite Pierre avec ses troupes. La garnison s’installe dans la ville fortifiée où le roi ordonne la construction d’une chapelle pour ses soldats catholiques. L’église que vous apercevez au bout de la rue existe déjà mais elle est, à cette époque, dédiée au culte protestant. Ainsi, la Chapelle Saint-Louis voit le jour en 1683.

A peine 50 ans plus tard, la dernière messe est célébrée en 1737, le nombre de fidèles catholiques étant insuffisant pour maintenir ce lieu de culte. La chapelle devient alors tour à tour tombeau des officiers catholiques, arsenal et local de stockage. Depuis 1979, elle abrite le Musée du Sceau Alsacien. On y découvre l'histoire de l'Alsace, à travers près de 2000 sceaux et documents originaux, ainsi que des centaines de fac-similés et des reproductions d'écus.

Un sceau est une marque d’autorité ou de propriété authentifiant un acte public ou privé. Le mot « sceau » désigne à la fois l’instrument, c’est-à-dire la matrice qui sert à l’impression et également l’empreinte que laisse cet instrument. A l’Antiquité, la majorité des gens ne sachant ni lire ni écrire, le sceau servait de signature.
Le musée aborde également le thème de l’héraldique. L’héraldique est une science qui a pour objet l'étude des armoiries qui sont des emblèmes propres à une famille ou à une communauté.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.