Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le lavoir

Le lavoir

incertain sur sa date de construction avoisinant le XVIIIe siècle, ce lavoir fut déplacé vers 1859. l’emplacement initial devenu gênant et l’étroitesse du bassin vont entraîner son dÉplacement et sa modification.Ce bassin alors longitudinal devait devenir plus pratique pour les lavandières.D’après le descriptif du projet de 1858, un réel souci de fonctionnalité apparaît. Il est indiqué qu’une platebande de 10cm, que l’on retrouve sur le lavoir actuel, doit être réalisée sur l’arête extérieure et supérieure afin de faciliter le lavage du linge et permettre de positionner le coude sur la pierre.Il sera, quelques années plus tard, modifié par l’architecte Eugène Poitoux en 1909 comme en témoigne le plan et la coupe datés du 20 juillet 1908 (cet architecte réalisa également les halles couvertes et le kiosque à musique de Valence). De plus, dans ce même projet de la fontaine, la pierre de taille de La Vache (Beauvallon) ou celle d’Étoile sont remplacées par la pierre de Crussol. Contrairement au granit poreux, la pierre calcaire de Crussol permet de mieux frotter le linge. Autrefois, ce lavoir était entouré d’un mur maçonné permettant vraisemblablement de se protéger du vent.Sa rénovation a été entreprise en 2008, avec une mise en valeur de la place d’Armes.Au même emplacement se situe un repère NGF (Nivellement Général de la France).Poursuivre à gauche sur le boulevard de la Puya

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.