Déjà inscrit ? Connectez-vous
Rockerill
Rockerill
Rockerill
Rockerill

Rockerill

Crédit : © Charleroi Tourisme - Gina Santin

En 1832, le forgeron Puissant d'Agimont et l'industriel Thomas Bonehill fondent, sur un terrain appelé "La Providence", une usine qui allait donner ses lettres de noblesse sidérurgique à la région de Charleroi. Détruites pendant la Guerre de 1914, les forges sont reconstruites au lendemain du conflit. L’activité tourne à plein régime, avant l’absorption par le groupe Cockerill-Sambre, prélude au déclin industriel des années 80.

En 2005, un collectif d'amis et d'artistes initient le renouveau de la scène culturelle indépendante de Charleroi en sauvegardant la friche industrielle et la rebaptisant "Rockerill". Une nouvelle vie commence pour les forges de La Providence : salles de concerts, coopérative de ferronnerie, ateliers d'artistes , création du label Rockerill Records, activités culturelles (plus de 200 artistes par saison), ... L'influence du Rockrill ne cesse de croître avec une fréquentation de plus de 15.000 personnes par an.

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.