Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
rue des Jonquilles
7387 Onnezies
065/46.09.38
http://www.pnhp.be
circuits@pnhp.be
L'attaque de Léon Lagroux (Rieu-Marion)

L'attaque de Léon Lagroux (Rieu-Marion)

Crédit : Yves Vasseur et Claude Renard : Antoine-Joseph Moneuse. Aventure de paille & d'ortie, Quiévrain, La Voix dans les Saules, 1987.

C'est dans le bois d'Audregnies, à hauteur du Rieu-Marion (cours d'eau), que l'on peut noter le seul fait lié à Moneuse sur la commune de Quiévrain.

Un jour de février 1794, un certain Léon Lagroux, marchand de chevaux de Hornu, quitte l'estaminet d'Audregnies lorsqu'il est victime d'une attaque. Voici la déclaration qu'il fera aux enquêteurs :

"Près du Rieu-Marion, un homme dissimulé dans le fossé sauta aux brides de mon cheval tandis que deux autres me faisaient tomber. Malgré la terrible douleur ressentie à la jambe, j'entrepris de me défendre avec le nerf de bœuf que je porte toujours au poignet. J'entendis une plainte et un appel après avoir frappé au ventre l'un des agresseurs : "Mendeck, à l'aide!" Presque aussitôt, un cavalier sortit du taillis et me frappa du pommeau de son sabre. Avant de sombrer dans l'inconscience, je l'entendis commander : "Encore quelques coups de gourdin et puis vous m'apporterez sa ceinture." Ma ceinture! Elle contenait 5.000 francs en or. Et puis mon cheval a disparu. Je porte plainte contre ce Mendeck!"

La rumeur se répand alors que Mendeck et Moneuse ne sont en réalité qu'une seule et même personne., chef d'une bande de brigands nommée les Chauffeurs du Nord. On dit qu'ils ont pour habitude de brûler les pieds de leurs victimes afin de leur faire avouer où ils cachent leurs richesses.

1 Chaussée Brunehault 7382 Quiévrain
Lat : 50.3899Lng : 3.71338
0 m
3 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.