Déjà inscrit ? Connectez-vous
A NOS HEROS DE LA GRANDE GUERRE

A NOS HEROS DE LA GRANDE GUERRE


Trente-deux noms gravés dans la pierre et autant de personnes cueillies dans la fleur de l’âge.  Trente-deux familles endeuillées et autant de foyers à jamais brisés.

Des gens « normaux » comme on en rencontre quotidiennement dans un village.

Ouvriers, pères de famille, jeunes adultes à peine sortis de l’adolescence, ils vont brusquement ne plus être connus que comme combattants, déportés, victimes civiles.

Des gens « normaux » qui vont voir leur vie paisible jusqu’alors rythmée par leur quotidien, subitement interrompue par des faits de guerre.

Que de bouleversements !

Du jour au lendemain, les femmes se voient investies de l’autorité parentale et elles assurent seules l’éducation des enfants. Elles doivent également faire face à tous les besoins de leur famille malgré les rationnements et les pénuries.  Ces femmes supportent également l’absence du mari, du père ou de l’être cher et vivent avec la peur de ne jamais les revoir.

En l’absence du chef de famille, les enfants prennent des responsabilités au sein du foyer. Les aînés aident leur mère dans l’encadrement des cadets et dans les tâches domestiques, les garçons sont employés aux champs ou dans les usines pendant que les filles réalisent divers travaux de lingerie.

Les années 1916 et 1917 furent particulièrement difficiles pour les civils avec les tickets de rationnement, le marché noir et l’inflation des prix alimentaires.  

Infos techniques

Lat : 50.4356056Lng : 4.7600195
0 m
4 ans

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.