Déjà inscrit ? Connectez-vous
La maison du Léopard

La maison du Léopard

Cette façade de la fin du XVIIIe siècle cache un remarquable ensemble de bâtiments en colombage découvert, enclavé au cœur d’un pâté de maisons, en octobre 2008. Cet ensemble a fait l'objet de prélèvements dendrochronologiques qui fixent sa construction dans le dernier quart du XVe siècle ou les toutes premières années du XVIe siècle. Il s’agit par conséquent d’un des plus anciens bâtiments civils en pan-de-bois conservés dans leur quasi-intégralité en Wallonie. Ces édifices devenus rares témoignent de ce que fut l’architecture en colombage à la fin du Moyen Âge. Peu connu aujourd’hui, ce type de construction constitua pourtant l’essentiel du parc immobilier dans le bassin mosan jusqu’au XVIIIe siècle. Ces édifices ont pu échapper aux importantes campagnes de transformations ou de destructions qui n'ont pas épargné le cœur historique liégeois : volumes, divisions intérieures, matériaux, etc., tout semble ici remarquablement conservé et cohérent.

L’appellation « maison du Léopard » est liée aux origines mêmes du quartier Feronstrée/Hors-Château. Depuis le XIIe siècle au moins, trois têtes de léopards ornaient en effet le blason primitif de cette zone de la ville. Ces bâtiments ont abrité la haute bourgeoisie de la fin du Moyen Âge et des Temps Modernes. L'endroit servit aussi de lieu de réunion pour la puissante corporation des drapiers.

Classée comme monument (avec zone de protection) le 23 septembre 2011

Infos techniques

Lat : 50.6460032Lng : 5.5773774
0 m
2 ans

Les hébergements à proximité