Déjà inscrit ? Connectez-vous
« Au Seigneur d’Amay »

« Au Seigneur d’Amay »


Cette ancienne maison est un remarquable témoin de l’architecture privée. Élevée vers 1544 par le procureur Thiry de Noville, cette demeure fut habitée au XVIIe siècle par le bourgmestre Jean d’Amay. L’édifice se compose de deux parties distinctes dès l’origine.

La « grande maison » est formée de deux ailes disposées en L autour d’une petite cour, complétée par une tourelle d’escalier dressée dans l’angle de la cour. Celle-ci est fermée vers la rue par un mur-écran du XVIe siècle, percé d’un portail néoclassique construit à la fin du XVIIIe siècle. La bichromie de la façade est marquée par l’emploi du calcaire de Meuse, pour les soubassements et les encadrements des baies, et de la brique pour la maçonnerie ponctuée d’ancres en X. Les fenêtres à croisée, à quatre ou six jours, sont surmontées de linteaux en accolade. Le mur pignon est percé de trois baies simples au linteau également en accolade. La façade arrière est ouverte sur une cour et présente des baies similaires. La « grande maison » est couverte d’une toiture en bâtière de tuiles.

La « petite maison », de même style, constitue la partie gauche de l’immeuble. De plan rectangulaire et large de deux travées, elle est moins profonde que la précédente. On y accède par une porte en plein cintre surmontée d’une petite baie au linteau en accolade. La « petite maison » est surmontée d’une toiture en bâtière d’ardoises sur frises redentées.

Classé comme monument le 23 août 1943

Infos techniques

Lat : 50.6409065Lng : 5.5699917
0 m
5 ans

Les hébergements à proximité