Déjà inscrit ? Connectez-vous
Fort de Suarlée

Fort de Suarlée


-Le fort de Suarlée : l’armement des forts.

Pour faire face à l’ennemi, les forts de Namur sont équipés de canons et d’obusiers.

La pièce maitresse du fort est une coupole rotative de deux canons jumelés de 150mm. Elle nécessite un équipage de 25 hommes et pèse 244 tonnes. Son obus explosif de 39 kilos peut pulvériser tout objectif jusqu’à 10km de distance. Deux canons de 120mm sont disposés à l’arrière du massif central. Leur portée est d’environ 6km. Selon leur forme triangulaire ou quadrilatérale, les forts possèdent un ou deux obusiers de 210mm, qui ont un tir courbe, permettant de détruire des objectifs masqués, dont la portée est d’environ 8km.

Pour la défense rapprochée, des canons de 57mm sont disposés dans les coffres flanquant.

Les forts sont également pourvu d’un phare, qui permet d’éclairer la zone de tir, mais qui sert aussi de poste d’observation. En effet, toutes les coupoles du massif central, masquées par les banquettes d’infanterie, tirent à l’aveugle. Elles sont dirigées par les observateurs placés dans des tourelles aux angles du fort et dans le phare cuirassé.

Les forts étant enterrés, les superstructures dépassent très peu le niveau du terrain environnant, ce qui permet la résistance aux tirs directs. Mais en 1914, les Allemands utilisent essentiellement des obusiers à tir vertical. 

Infos techniques

Lat : 50.485675Lng : 4.8026321
0 m
4 ans

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.