Déjà inscrit ? Connectez-vous
Fort de Cognelée

Fort de Cognelée


Fort de Cognelée.

Le jeudi 20 août, les premiers combats s’engagent entre les Allemands et les Belges aux alentours de Franc-Waret. Le fort commence à tirer sur des soldats qui se retranchent dans le bois de Tronquoy.

Le lendemain, des attaques sont lancées dans le secteur Cognelée-Meuse. Le village, quant à lui, est bombardé par les forces allemandes. 23 obus tombent sur Cognelée anéantissant, en partie, l’église et d’autres bâtiments.

Ce n’est que le samedi que les premiers obus atteignent le fort. Les bombardements durent toute l’après-midi. La mise hors service d’une coupole seulement est à déplorer. Certains soldats belges sont brûlés à cause des poches de gaz.

La nuit du samedi au dimanche reste calme. Mais dès le petit matin, les bombardements reprennent de plus belle, avec une violence plus forte que la veille. Vers 11h30, un obus réussi à créer une brèche dans la partie centrale du fort.  

16 soldats sont tués, d’autres sont grièvement blessés.

Au final,  c’est le désarroi dans le fort. Il ne faut alors plus beaucoup de temps aux Allemands pour en prendre possession.

Infos techniques

Lat : 50.5235633Lng : 4.8889267
0 m
4 ans

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.