Déjà inscrit ? Connectez-vous
Fort de Marchovelette

Fort de Marchovelette


Marchovelette : la première offensive

Profitant de l’expérience des combats de Liège, les Allemands choisissent d’utiliser les pièces d’artillerie lourdes dès le début de l’attaque de Namur. Les forts subissent le bombardement d’obus dont le calibre, 305 et 420 mm, est deux fois supérieur à ce qu’ils peuvent encaisser. Lors de la construction des forts, le plus gros calibre qui pouvait être utilisé en campagne était celui de 21mm. Le Général Brialmont, concepteur des forts, n’avait pas envisagé que des mortiers de plus gros calibres puissent être transportés sur les champs de bataille. 

Par ailleurs, les Allemands concentrent leur attaque sur un périmètre, celui des forts de Cognelée et Marchovelette, plutôt que de lancer une offensive générale, ce qui renforce l’efficacité de leur action. Au bout de trois jours seulement, la position fortifiée de Namur est aux mains de l’ennemi. 

Infos techniques

Lat : 50.5059499Lng : 4.9349902
0 m
4 ans

Les Storyguides à proximité

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.