Déjà inscrit ? Connectez-vous
La Fastnacht de Souabe-Alémanique

La Fastnacht de Souabe-Alémanique


 

La Fastnacht – nom donné aux carnavals de la région Souabe-Alémanique (Sud-Ouest de l’Allemagne, Suisse germanophone, Vorarlberg et une partie du Tyrol) – est attestée depuis le 13ème siècle. Mais c’est au cours des 19ème et 20ème siècles qu’elle prendra sa forme actuelle et adoptera les costumes qui sont ceux qu’arborent aujourd’hui les Narren – ou Fous de Carnaval, les personnages de la Fastnacht. C’est ainsi que la bourgeoisie a marqué de son empreinte le carnaval ; le contexte socio-économique instable au lendemain de la première guerre mondiale y jouera également un rôle important, offrant des origines ancestrales à ces festivités, quitte à les inventer, et les teintant d’un fort « retour à la tradition ».

Les costumes et masques varient en fonction de la localité, ce qui implique qu’il en existe une grande diversité, même si une uniformisation, au sein de chaque confrérie, a été opérée dans les années 1920. Les Narren parmi les plus traditionnels portent des masques en bois d’inspiration baroque, des costumes peints des motifs spécifiques à la Fastnacht et rappelant ses origines populaires et religieuses (certains péchés capitaux sont évoqués), et sont flanqués d’une queue de renard, évoquant le fou médiéval mis au ban de la société.

La Fastnacht débute le 6 janvier, jour de l’Epiphanie, et se clôture le Mardi gras à minuit, même si les festivités à proprement parler sont mises en œuvre à partir du Jeudi gras, jeudi qui précède le Mardi gras et qui était, au Moyen-Age, consacré à l’abattage des bêtes pour la fête. Les Narren récitent des versets satiriques traditionnels tout en s’amusant aux dépends du public, choisissant parfois une victime pour la mettre face à une vérité « toute nue » !

 

www.museedumasque.be/

Infos techniques

Lat : 50.4092Lng : 4.16556
0 m
3 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.