Déjà inscrit ? Connectez-vous
LE CIMETIÈRE DU BOUT DU MONDE

LE CIMETIÈRE DU BOUT DU MONDE


Sur le versant est du Promontoire Nerio, le cimetière ne fait qu’un avec la nature, à un endroit où, depuis toujours, se rejoignent la terre, la mer et le ciel. Descendez le chemin situé à gauche pour trouver l’une des œuvres galiciennes les plus prestigieuses. En face de vous se trouve la beauté tranquille de la ría de Cee et Corcubión, le mont Pindo (627 m), la péninsule de Barbanza et la plage de Carnota.

L’architecte César Portela est parti de l’idée classique du cimetière libre, s’adaptant à la topographie et sans constructions susceptibles de l’isoler. 14 cubes de granite (168 niches) regardent la mer depuis la falaise. On y trouve aussi un oratoire et une salle d’autopsie. Ces constructions, comme des rochers aléatoires, se situent sur les chemins qui parcourent le mont.

Le symbolisme est évident. Dans le cap synonyme de « la fin de la Terre » se trouve le lieu de repos de la fin de la vie. C’est un espace créé pour la transition entre le terrestre et le céleste. La dernière lumière sur le Cap Finisterre est également un élément central dans l’idée de ce cimetière. Orienté au sud, il fait face au coucher du soleil et bénéficie d’une luminosité particulière au crépuscule.

Il est inclus dans la Route européenne des cimetières et constitue l’un des plus prestigieux sur les 50 de la liste et le seul en Galice. Depuis sa construction en 1998, personne n’y a été enterré.

Infos techniques

Lat : 42.892878408061Lng : -9.267734053334
0 m
5 ans

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.