Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le chateau des ducs de Brabant

Le chateau des ducs de Brabant


L’histoire du château des ducs de Brabant est longue et mouvementée. On pense que le bâtiment date du début du treizième siècle. Pendant des siècles, il a servi de forteresse et de refuge de chasse. Au-dessus de l’entrée trônent les armes de Maria van Zimmeren, Dame de Turnhout. Depuis 1796, le château abrite un tribunal.   
À l’époque française, les lignées aristocratiques sont chassées du château, dont le déclin est inévitable. Vers 1800, les autorités françaises utilisent le bâtiment comme tribunal et prison, la privation de liberté devenant une sanction courante. En 1807, le château est vendu à la Ville de Turnhout, qui le loue au ministère de la Justice. Quand, en 1904, les détenus sont relogés à la nouvelle prison de la rue Wezenstraat, c’est la justice de paix qui emménage dans le château. En 1908, celui-ci devient la propriété de la province, qui charge l’architecte Jules Taeymans de sa restauration. L’apparence extérieure actuelle du château date de cette époque. En 1975, il passe aux mains de l’état, et la Régie des Bâtiments se donne beaucoup de mal pour lui redonner son lustre d’antan. Ainsi, le tribunal de Turnhout a aujourd’hui pour cadre un monument historique resplendissant.
On peut voir, dans les douves du château, la « Naïade », déesse des sources et rivières. C’est en 1991 qu’elle s’est installée là, selon une représentation des néréides de la mythologie grecque imaginée par Rik Poot.

Infos techniques

Lat : 51.324695636176Lng : 4.9459598836058
0 m
5 ans

Les hébergements à proximité

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.