Déjà inscrit ? Connectez-vous
La Villa royale ou Villa de la Reine

La Villa royale ou Villa de la Reine


Bâti dans la seconde moitié du XIXe siècle, la vocation première de l’édifice est d’abriter un hôtel. Désigné un temps sous le nom d’hôtel du Midi, il est vendu en 1894 à la reine Marie-Henriette. On doit à l’épouse de Léopold II les transformations qui lui donnent son aspect actuel : la construction des galeries qui relient le bâtiment central, en retrait, aux ailes latérales ou l’abaissement de l’aile gauche afin de donner plus d’homogénéité à l’ensemble. De ces aménagements résultent, côté cour, deux niveaux de briques blanchies et calcaire sous une toiture mansardée à lucarnes. Cette sobriété est contrebalancée par de vastes balcons aux élégants garde-corps en fer forgé ou par les façades à rue des ailes et leur parement en pierre au niveau du rez-de-chaussée. Une grille ferme la cour où trône un réverbère en fonte à quatre bras rappelant les deux exemplaires plus simples de part et d’autre de l’entrée. Un parc orné d’anciens bancs de bois au dossier sculpté, jadis disposés au centre-ville ainsi que des écuries occupent l’arrière de l’édifice. Devenu home pour coloniaux de 1924 à 1963, comme l’indiquent les armoiries de la Belgique et du Congo offertes par l’Union minière du Haut-Katanga surplombant l’entrée principale, la Villa royale abrite actuellement le musée de la Ville d’eaux et les écuries, le musée du Cheval.

Classée comme site le 27 septembre 1972 (villa et abords immédiats)

Classée comme monument le 7 janvier 1994 (certains éléments de la villa)

 

 

Infos techniques

Lat : 50.4916965Lng : 5.8575664
0 m
4 ans

Les Storyguides à proximité

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.