Déjà inscrit ? Connectez-vous
La tour Marie Spilar

La tour Marie Spilar


Construite de 1388 à 1390 par le maître maçon Henri Mérial, cette tour tire son nom de la propriété derrière laquelle elle fut bâtie, appartenant à une certaine Marie Spilar. La tour constitue un des vestiges de la troisième enceinte urbaine, au même titre que les tours Saint-Jacques (actuel beffroi, rue du Beffroi) et Baduelle ou de la Monnaie (rue Basse Marcelle). Il s’agit d’une construction massive en calcaire de plan semi-circulaire précédé d’une travée droite. Le rez-de-chaussée est presque aveugle, ajouré seulement par trois meurtrières, l’une de front, les deux autres flanquant les anciennes courtines (murailles reliant deux tours de fortification) dont les amorces subsistent à l’est et à l’ouest. Une porte en plein cintre s’ouvre au niveau de l’ancien chemin de ronde. Les deux étages sont percés en quinconce de trois fenêtres étroites. La tour a été restaurée en 1949 par les architectes Jean et Jules Lalière.                                                                          

Classée comme monument le 10 novembre 1955

 

Infos techniques

Lat : 50.4636Lng : 4.86812
0 m
3 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.