Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le palais de Justice de Mons

Le palais de Justice de Mons


Le palais de Justice de Mons offre l’image d’un bâtiment néoclassique construit de 1844 à 1848 par Jean-Baptiste Huriau à l’emplacement de l’hôtel du Conseil souverain du Hainaut, succédant lui-même au refuge de l’abbaye de Cambron déplacé en 1717.

Cette vaste construction en U superpose deux niveaux entièrement revêtus de pierre de Soignies. Elle se compose d’un corps principal et d’ailes de cinq travées sur un soubassement à bossages. Une large travée bordée de chaînages en harpes et à bossages ferme chaque aile du côté de la rue. Le rez-de-chaussée entièrement appareillé à refends contraste avec les panneaux lisses de l’étage, séparé de ce dernier par un haut entablement à solide larmier. Les percements du rez-de-chaussée sont en plein cintre et pourvus de crossettes, tandis que les baies d’étage présentent des linteaux surmontés d’une corniche avec ou sans consoles d’appui. Ces linteaux sont enrichis sur le retour des ailes par un fronton triangulaire supporté par des pilastres toscans, reliés, à hauteur des socles, par une balustrade. Le corps principal se distingue par un large frontispice montrant trois travées en léger décrochement. Précédé d’un escalier, celui-ci est percé de baies cintrées plus larges au rez-de-chaussée et, à l’étage, de quatre colonnes toscanes surmontées d’un fronton triangulaire (millésime de 1848), également reliées par une balustrade. La frise dorique soulignant ce fronton court le long de la totalité de l’édifice, sous une corniche très saillante à mutules surmontée d’une balustrade en pierre.

Classé comme monument le 19 avril 1982

 

Infos techniques

Lat : 50.4561673Lng : 3.9543161
0 m
4 ans

Les Storyguides à proximité

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.