Déjà inscrit ? Connectez-vous
La Faculté polytechnique

La Faculté polytechnique


L’ensemble qui abrite la Faculté polytechnique se compose de deux parties. La première, limitée à l’aile gauche, accueillait le collège de Houdain, fondé en 1545. Celle-ci, construite de 1735 à 1739 par l’architecte de Bettignies, fut affectée en 1781 à l’hôpital du Saint-Esprit ainsi qu’au Bureau de Bienfaisance, d’où son nom de « caserne du Saint-Esprit ». Après la suppression du collège en 1794, l’École des Mines, fondée en 1836 avant de devenir la Faculté polytechnique, s’y installe en 1878-1879. Ses nouveaux bâtiments – la partie centrale et l'aile droite signées par l'architecte Puchot – remontent à 1900-1904. Vers 1880, l’aile historique accueillera les collections du musée des Sciences naturelles jusqu’à leur déménagement, avant le second conflit mondial.

L’aile du XVIIIe siècle est une construction homogène de briques et pierre bleue de quatre niveaux séparés par des bandeaux saillants. Bordé d’avant-corps, le rez-de-chaussée est occupé par une galerie supportée par des piliers. Les arcades en sont notamment rehaussées de claveaux saillants. La toiture est rythmée par des lucarnes tandis qu’un mince campanile en domine le centre. La façade à rue, plus simple, adopte le type tournaisien. Plus sobres, les ailes du début du XIXe siècle témoignent, côté rue de la Petite Triperie, d’un élan vertical renforcé par la polychromie des matériaux. La sculpture de bronze installée en 1902 dans la cour d’honneur représente les fondateurs de l’École des Mines.

Classée comme monument le 20 février 2002 (parties des bâtiments, grilles et éléments de mobilier)

 

Infos techniques

Lat : 50.4522925Lng : 3.9537350000001
0 m
4 ans

Les Storyguides à proximité

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.