Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le château de Bonne-Espérance

Le château de Bonne-Espérance


Jouxtant la maison Loumaye ou château Bodart, le château de Bonne-Espérance domine de sa tour le paysage environnant. L’ancêtre de la bâtisse actuelle, dont il ne semble rien rester, est traditionnellement attribué aux Templiers. Il faut en effet attendre la fin du XVIe siècle pour que lui succède un ensemble de calcaire et briques rouges, noires et blanches, par endroits, soubassement de moellons de grès et couverture d’ardoises. Cette construction de deux niveaux est surplombée d’une tour carrée dans-œuvre de 5 niveaux sous une flèche hexagonale. Des panneaux de calcaire armoriés datés de 1588 ou un motif de soleil ou de lune, sur la face opposée, décorent cette tour. Les autres ouvertures de la façade principale ont été modifiées, probablement à la fin du XIXe siècle. Une porte cochère du XVIe ou XVIIe siècle ainsi qu’un portail, ouverts dans les dépendances latérales donnent accès à l’arrière du bâtiment et à sa façade à sept arcades, surmontées de baies plus récentes. À l’ouest, une construction en retour d’équerre, largement remaniée, se distingue par une tour néomosane. Ce style est également celui des écuries et remises à voitures, érigées avec certaines pièces de remploi. La façade à rue se prolonge en dépendances, également remaniées pour la plupart. Le mobilier intérieur du château se compose essentiellement de cheminées non dénuées d’intérêt.

Classé comme monument le 9 décembre 1991 (hors communs et tour néomosane)

Huy
Lat : 50.5213Lng : 5.26959
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici