Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les remparts

Les remparts


Les vestiges fortifiés encore visibles dans le paysage hutois appartiennent à une enceinte urbaine érigée en moellons de grès et calcaire dès la fin du XIIe siècle. Bien que les portes ainsi qu’une bonne partie des élévations aient disparu dans le courant du XIXe siècle, le tracé en est encore relativement perceptible, au fil des tronçons préservés. Si la rue des Remparts conserve des portions significatives de l’enceinte avec ses deux tours reliées par une courtine, celle-ci est également visible dans son tracé parallèle à la rue du Marché, derrière le n°11 de la rue des Larrons, dans le jardin du n°11 de la rue des Croisiers, à hauteur de la place Saint-Denis, à l’arrière de la rue des Crépalles (où une belle portion des fortifications est également visible), à la rue Saint-Domitien, le long du thier de Gabelle, dans le jardin du n°4 de l’avenue du Hoyoux (où les vestiges ont été modifiés au XIXe siècle pour y ajouter des créneaux chers au style néomédiéval) ou encore dans la propriété du n° 17 de la rue Saint-Pierre. De l’autre côté de la Meuse, les vestiges sont moins présents, sauf peut-être rue de la Couronne. Ces fortifications ont évolué avec le temps, notamment aux XIIIe et XIVe siècles. Les vestiges plus tardifs diffèrent par l’usage majoritaire du calcaire et les dimensions inférieures des tours. Ces éléments se remarquent parallèlement à la rue Entre-Deux-Portes ou au n°17 de la rue Saint-Pierre.

Classés comme monuments le 5 avril 1972

Huy
Lat : 50.518Lng : 5.2456
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris