Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le Fort de Chaudfontaine

Le Fort de Chaudfontaine


Le Fort de Chaudfontaine

Erigé de 1888 à 1892, comme une infrastructure en béton, équipée des armes les plus modernes pour l’époque, le Fort de Chaudfontaine est l’un des six forts de la ceinture de Liège et domine la vallée de la Vesdre sur la rive droite à une altitude de 220 mètres. Lors de la Première guerre mondiale, après deux jours de résistance, le fort cède le 13 août 1914 suite à l’explosion d’un obus allemand dans la voûte du magasin à munitions. La rue conduisant au fort sera rebaptisée « rue du XIII Août et un cimetière militaire y sera implanté, ainsi qu’un monument en hommage aux 71 victimes qui ont péri dans l’incendie.

En 1933, le fort est rénové, réarmé et consolidé. Lors de la deuxième guerre mondiale, le fort résiste jusqu'au 16 mai mais le 17 au petit matin le fort est pilonné par la Luftwaffe. Une explosion plus violente, suivie de plusieurs autres, secoue le fort. C'est le chant du cygne.

Vers midi, une grenade allemande explose dans le fort, blessant gravement plusieurs soldats. Puis un obus saute à la poterne d'entrée. Toute résistance supplémentaire exposerait la vie des hommes en pure perte. A 19h30, le fort est abandonné.

Depuis les années 1990, le fort de Chaudfontaine, rebaptisé « Fort Adventure », est occupé et aménager par le CSM qui y organise des parcours d’aventure digne de Fort-Boyard, à l’intention des adultes, comme des enfants.

Chaudfontaine
Lat : 50.5833Lng : 5.63333
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici