Déjà inscrit ? Connectez-vous
Parc Mathelin et ses deux tours

Parc Mathelin et ses deux tours


 

Ce parc aménagé en promenade et en plaine de jeu tient son nom de la dernière famille noble ayant vécu au village, les "de Mathelin", également les derniers propriétaires du château qui se tenait à cet endroit. Les tours visibles aujourd'hui sont les seuls vestiges qui ont pu être restaurés suite à l'incendie qui détruisit le bâtiment en 1979. La distance importante entre elles permet d'imaginer les dimensions du château disparu. Cet édifice de plaisance remplaçait un bâtiment féodal.

  Au XIII° siècle,  Messancy était une petite seigneurie; un château y est connu dès 1377. Le choix de son emplacement au fond d'une vallée est assez inhabituel. Jusqu'au milieu du XVIII° siècle, plusieurs constructions appartenant à des seigneurs locaux se succédèrent à cet endroit. En 1646, suite à la prise de Longwy, les bâtiments furent incendiés par les Français. Il s'agissait à l'époque d'une maison forte entourée de fossés et flanquée de dépendances agricoles. Un siècle plus tard, n'ayant bénéficié d'aucune réparation, le tout était en très mauvais état.

  Des travaux démarrèrent en 1792, suite à l'achat du château par Arnould-François de Tornaco. Un nouveau bâtiment en forme de U, avec une façade d'honneur et deux ailes latérales quasiment identiques, vit le jour. Abandonné par la famille de Tornaco après la révolution française, le château devint propriété de Jean-Joseph de Mathelin, maire de Messancy de 1809 à 1813. Le bâtiment, agrandi en 1912, fut occupé par la famille de Mathelin jusqu'en 1967, quelques années avant d'être presque entièrement réduit en cendres.

Messancy
Lat : 49.5942Lng : 5.81946
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici