Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les récollets

Les récollets


L’histoire du couvent des Récollets débute en 1625, lorsque Laurent Lejeune, Seigneur d’Ambly et Chanoine de Maestricht offre aux Franciscains de Liège sa maison paternelle, située au n° x. Une pierre enchâssée dans le pignon, près du parvis de l’église, rappelle cet événement. En ces temps de Contre-Réforme, les Franciscains envoient régulièrement des religieux dans les campagnes, avec pour mission de préserver les populations des hérésies. Parmi ces religieux, il y a des Récollets qui remontent l’Ourthe de Liège jusqu’à Durbuy, où la sorcellerie fait des ravages.

Les Franciscains installent dans leur maison de Durbuy 16 pères Récollets. Vivant de la charité, c’est avec les aides financières et les terrains qui leur sont offerts que les religieux vont construire, de part et d’autre de cette maison, une chapelle et un couvent formant au 17e siècle un quadrilatère en calcaire, avec cloître et jardin potager.

 

Toujours à l’écoute et au service des gens, les Récollets veillent à l’instruction des garçons. Ils forment aussi des futurs religieux et on peut dire qu’à leur contact, la petite ville se cultive.

Après leur départ forcé en 1795, le couvent va subir d’importantes transformations et des destructions irréversibles pour abriter une gendarmerie au 19ème siècle, puis un orphelinat et ensuite une école. L’église des Récollets est adoptée par les Durbuysiens vers 1802 car leur chapelle, qui se trouvait sur une place près de la halle, tombe en ruines. Le curé s’installe dans la maison des Lejeune qui abrite aujourd’hui encore le presbytère.

Durbuy
Lat : 50.3534Lng : 5.45737
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris