Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le château

Le château


Le nom de Durbuy viendrait du celte DURO-BODION, l’habitation près de la forteresse. Faute d’archives et de fouilles archéologiques, on ignore depuis quand il y a une forteresse ici. Un écrit daté de 1078 évoque Dolbui castello, le château de Durbuy, qui appartient à la Maison de Namur. Dès le 12e siècle, il devient propriété de la Maison de Luxembourg. Durbuy est alors une place-forte entourée d’une enceinte et défendue par une garnison d’hommes armés qui protègent le Comté de Luxembourg des ennemis qui sont tout proches, qu’ils viennent du Pays de Liège ou des terres de l’Abbaye de Stavelot-Malmédy.

 

Vers 1340, un poème décrit le château qui est « de très grande plaisance, beau et joli, mais de peu de défense ». Durbuy a perdu son rôle militaire et le seigneur des lieux, Jean de Bohême, y séjourne à 3 reprises non pour se battre, mais pour chasser, attiré par nos forêts giboyeuses…

 

Le château passe par la suite entre les mains de familles de seigneurs engagistes qui essaient de tirer un maximum des terres qu’ils possèdent, au détriment de la population. Ils ne vivent pas à Durbuy. Ils se font représenter par un prévôt qui occupe généralement une partie du château. Le dernier seigneur engagiste est le Duc d’Ursel. A son arrivée en 1725, le château a été rasé par les troupes de Louis XIV. Six ans plus tard, les d’Ursel s’installent dans un nouveau château, dont ils sont encore aujourd’hui les propriétaires.

Durbuy
Lat : 50.353Lng : 5.45594
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici