Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
/ 1 an
La maison du peuple de Wihéries

La maison du peuple de Wihéries


La maison du peuple de Wihéries est inaugurée en 1922. Elle est construite à l’initiative de la société coopérative « La Ruche boraine » (fondée en 1902) par Maurice Mailleux (également architecte de la maison du peuple de Boussu).

Le bâtiment, situé en plein cœur du village, frappe par son ampleur ainsi que par sa polychromie (briques rouges et blanches). Sa structure classique est rythmée par des ornements Art nouveau. L’édifice se déploie sur deux niveaux et sur neuf travées. Le corps central de trois travées est encadré par deux tourelles de trois niveaux et par deux ailes de deux travées chacune. L’édifice est couronné d’une toiture en bâtière, à l’exception des tourelles surmontées d’une toiture évoquant la forme d’une ruche. 

Le sgraffite de la travée centrale illustre ce rapprochement avec le monde de l’apiculture. En effet, une ruche y est représentée encadrée de volutes et surmontée des mots « Société coopérative ». Sous les abeilles, on peut également lire « La Ruche Boraine / Maison du peuple ». Juste en dessous du balcon, apparaissent « Liberté », « égalité » et Fraternité ». D’autres sgraffites représentant des motifs floraux et végétaux sont également visibles au dessus des portes et fenêtres du rez-de-chaussée.

La maison du peuple abritait une salle de réunion, une salle des fêtes, un café, une salle de débit de pains, une boulangerie ainsi qu’une cuisine. L’organisation spatiale est restée inchangée, à l’exception du café qui a été agrandi. À noter, les impostes des portes et fenêtres alternant vitres teintées jaunes et vertes.

Classement : 29-09-1982

 

 

Dour
Lat : 50.3862Lng : 3.7562
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris