Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le beffroi de Thuin

Le beffroi de Thuin


Le beffroi de Thuin, construit dans la première moitié du XVIIe siècle en remplacement d’un beffroi antérieur effondré quelques décennies plus tôt, constitue l’unique vestige de la collégiale Saint-Lambert et Saint-Théodard, détruite en 1811. Bien qu’elle ait été dotée d’une fonction capitulaire, la tour de la collégiale était également tour communale – et donc un véritable beffroi, le seul en Wallonie à avoir assumé dès l’origine ces deux fonctions. Cette double vocation se dessine sur la façade sud de l’édifice où sont visibles les armoiries des bourgmestres de l’époque de la construction,  au-dessus des niches dédiées aux saints protecteurs de l’église.

Robuste, le beffroi domine la ville haute de ses 60 m, construite en moellons de grès rythmés par des bandeaux de calcaire. La partie supérieure est occupée par de grandes ouïes surmontées des cadrans de l’horloge. Elle est coiffée d’une flèche campaniforme entourée de quatre clochetons polygonaux. Décoiffé par une tempête en 1662, le beffroi est remis en état dans la foulée tandis que d’importantes réparations sont effectuées au milieu du XVIIIe siècle. Sa double fonction doit au beffroi de ne pas avoir été démoli avec le reste de l’édifice religieux, dont on voit encore les traces de toiture sur la face orientale du beffroi. Une galerie a été accolée à ce qui était devenu une tour isolée. Le beffroi a bénéficié d’une restauration complète au début des années 2000.

Classé comme monument (24/05/1949)

Patrimoine exceptionnel de Wallonie

Bien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial (1999)

 

Thuin
Lat : 50.3395Lng : 4.28717
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici