Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le château d’Ordange

Le château d’Ordange


Le château d’Ordange à Seraing, mentionné dès le XVe siècle, dépend de la cour allodiale de Liège. Meurtri par les troupes de Charles de Téméraire en 1468 et détruit par les de la Marck lors de leur lutte contre l’évêque Jean de Horn en 1490. Le château est reconstruit et durant le XVIe siècle connaît diverses occupations.

Le château a conservé le caractère fermé et les douves de son passé de forteresse médiévale. L’entrée est encadrée par deux tours circulaires du XVe ou XVIe siècles. Elles sont éclairées de baies à croisées et étaient à l’origine précédées d’un pont-levis aujourd’hui remplacé par un pont de pierre. Les deux tours sont reliées par un passage ouvert surmonté d’une baie à linteau. On peut encore apercevoir dans le portail les vestiges des ouvertures utilisées pour manœuvrer les chaines du pont-levis, l’étage comporte quant à lui, des arquebusières.

Le château comporte d’anciennes écuries et une chapelle castrale caractérisée par un plafond à voussettes et par la présence de peintures murales remarquables dans la sacristie. Le logis, de six travées, s’élève sur deux niveaux. Sa façade, millésimée 1643, est composée de briques et calcaire en partie cachés par le lierre. Le mobilier du corps de logis est exceptionnel, citons les cheminées gothiques, Renaissance et classiques.

Allodiale : non-soumise aux droits seigneuriaux

Classement : 22-01-1979

Patrimoine exceptionnel de Wallonie (décor mural de la chapelle, meubles immobilisés)

 

 

Lat : 50.6174Lng : 5.5028
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici. Vous avez également la possibilité de refuser la publicité personnalisée.