Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les ruines du château de Poilvache

Les ruines du château de Poilvache


Le site de Poilvache, situé entre Namur et Dinant, près d’un ancien méandre de la Meuse,  abrite les ruines et traces d’un ancien « château », d’une « basse cour » et d’une « ville ». La première mention de Poilvache remonte à 1228 et la destruction de l’ensemble par une coalition de Dinantais et de Hutois relevant de la principauté de Liège s’est produite lors du siège de 1430.

Une première levée de terre visible sur le site semble délimiter une basse-cour ou une aire défensive avancée. Le château s’aperçoit ensuite protégé d’un premier fossé. De plan quadrangulaire, il est flanqué de cinq tours ainsi que d’une grande salle à l’angle intérieur Sud-Est. La courtine délimite une cour qui comporte en son centre un puits de 54,50 m de profondeur. Après un second fossé, la ville s’étend. Son organisation spatiale reste hypothétique mais l’on sait qu’elle abritait plusieurs grandes demeures, notamment celle « au grand pignon ». Ces habitations sur quatre niveaux, comprenaient cave et citerne, rez-de-chaussée avec cheminée, étage et combles.

Le site fait l’objet de campagnes de fouilles et des travaux de consolidation sont de plus prévus afin de mettre en valeur les vestiges archéologiques et monumentaux de ce site architectural exceptionnel par son caractère médiéval traditionnel et militaire. Notons que le site est également intéressant du point de vue de son caractère naturel (réserve naturelle domaniale de Champalle-Poilvache).

Classement : 30-09-1982

Patrimoine exceptionnel de Wallonie

 

Yvoir
Lat : 50.3175Lng : 4.91381
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris