Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le château de Montaigle

Le château de Montaigle


Le château de Montaigle est construit sur un massif calcaire au détour d’un méandre de la Molignée.  Occupé dès l’Age du Fer (450 avant J-C), le site s’affirme militairement qu’à la fin de l’époque romaine par l’installation d’une petite garnison militaire (270 après J-C). Durant le Bas-Empire, des militaires d’origine germanique sont casernés dans des cabanes de torchis et de bois. Cette occupation, probablement intermittente, va se prolonger jusqu’au milieu du Ve siècle.

Abandonnée, la seigneurie est achetée au début du XIIe siècle par Gilles de Berlaymont qui y fait construire une tour carrée. Implanté à la pointe du rocher, ce donjon est acquis en 1298 par le comte de Namur. Le logis résidentiel est alors installé au sommet et défendu par une tour ronde. Les communs et le puits sont abrités dans la haute-cour, tandis que les écuries, granges et prairies se situent autour de la basse-cour. Le château, bâti selon les principes de Philippe-Auguste (à savoir un rempart défendu par des tours placées à égale distance), est aménagé au XIVe siècle et modifié au XVe siècle.  Les tours perdent leur fonction défensive au bénéfice d’éléments de confort (latrines, cheminées, armoires encastrées, escaliers, étages supplémentaires, caves, citerne, etc.).

Le site de Montaigle conservera cet aspect exceptionnel jusqu’en 1554, date à laquelle le château est détruit par le feu. La dégradation des ruines n’est endiguée qu’en 1965 par des travaux de consolidation et de mise en valeur.

Classement : 25-10-1946 et 11-11-1981

Patrimoine exceptionnel de Wallonie

 

Onhaye
Lat : 50.2764Lng : 4.8002
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici