Déjà inscrit ? Connectez-vous
La porte de Trèves

La porte de Trèves


La porte de Trèves, autrement appelée « porte basse », « vieille prison » ou encore « porte du moulin », est une construction imposante dont la fonction défensive est exceptionnellement conservée. Commandant l’entrée de la ville par la « Chéravoie », entrée qui existait déjà avant la charte de Jean l’Aveugle (1332), la porte est édifiée en moellons de grès. Elle était initialement surmontée d’une toiture pyramidale qui a fait place, depuis le XVIIIe siècle, à un toit à la mansarde à coyaux. La porte présente un plan carré de 8m de côté et est ouverte d’un passage voûté. L’on peut encore y remarquer la feuillure avec gonds pour fixer une porte ainsi que la glissière d’une herse. Le premier étage n’est percé que de deux fentes. Ce caractère quasi-aveugle est également constaté au niveau supérieur qui n’est muni que de trois mâchicoulis, d’une canonnière et de quelques baies.  Le côté droit est marqué par des traces d’arrachement du chemin de ronde. On peut également y remarquer une baie qui permettait l’accès à la porte en elle-même. Aujourd’hui, on accède à la porte de Trèves par un escalier en bois situé sur le côté gauche de l’édifice.

Classement : 22-02-1938

Patrimoine exceptionnel de Wallonie

 

 

 

Bastogne
Lat : 50.0056Lng : 5.72125
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris