Déjà inscrit ? Connectez-vous
La tour cybernétique de Nicolas Schöffer

La tour cybernétique de Nicolas Schöffer


La tour Schöffer, conçue en 1961, dresse sa silhouette aux abords immédiats du palais des Congrès. Son concepteur, Nicolas Schöffer, est connu pour avoir été le père de l’art cybernétique et l’un des artistes les plus importants de la seconde moitié du XXe siècle. L’œuvre de Liège est la première de ses tours cybernétiques et la plus grande de ses réalisations.
La tour consiste en une sculpture abstraite de 52 m de haut composée d’une ossature aérée en tubes carrés d’acier. Cette ossature, munie de plaques, miroirs et pales, de formes et de dimensions variées, était mue à l’origine au moyen de moteurs actionnés par un cerveau électronique. Le fonctionnement d’ensemble du dispositif cybernétique reposait sur trois organes : un système d’éclairage, un système de sonorisation et, régissant le tout, un cerveau électronique responsable de trois types d’action : mouvement, musique et éclairage. Immobile et muette depuis de nombreuses années, la tour nécessite une restauration dont l’étude est en cours.

Classé comme monument : 29-12-1997

Patrimoine exceptionnel de Wallonie

 

 

Liège
Lat : 50.6317Lng : 5.57418
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici