Déjà inscrit ? Connectez-vous
La chapelle Saint-Roch en Volière

La chapelle Saint-Roch en Volière


Les frères Cellites, dits aussi Alexiens ou Lollards, sont dotés en juillet 1520 d’une propriété en Volière qu’ils agrandissent au fil du temps et des tâches qu’ils accomplissent. Au XVIIIe siècle, les frères se consacrent aux « déséquilibrés » qu’ils accueillent moyennant rétribution. La chapelle Saint-Roch, est quant à elle édifiée dans la seconde moitié du XVIe siècle. 

En 1769, les frères Cellites commandent, pour cette chapelle, un orgue au facteur liégeois Guillaume Robustelly. Ce dernier est connu pour avoir fait son apprentissage dans l’atelier renommé de Jean-Baptiste et Jean-François Le Picard à Liège, avant de leur succéder. Le buffet en chêne adopte une forme classique à trois tourelles, simplement décorées de volutes végétales. Il est complété de deux claviers qui donnent vie à un Grand-Orgue et à un Positif de socle. Au milieu du XXe siècle, devant le mauvais état de l’instrument, devenu muet, une restauration assez drastique est entreprise. Faute d’entretien, les bénéfices n’en seront que temporaires. Les tuyaux seront finalement déposés en 1994 pour éviter tout dommage durant la restauration de la chapelle. En dépit de cela, l’orgue a conservé une grande partie de son mécanisme originel, ce qui fait de lui le témoin privilégié d’un des représentants majeurs de la facture liégeoise de la seconde moitié du XVIIIe siècle. L’orgue a bénéficié depuis d’une restauration achevée en septembre 2011.

Classement : 13-05-1970

Patrimoine exceptionnel de Wallonie (buffet et orgue)

 

 

 

 

Liège
Lat : 50.6474Lng : 5.5716
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris