Déjà inscrit ? Connectez-vous
La tour Valenciennoise

La tour Valenciennoise


La tour Valenciennoise, datée du milieu du XIVe siècle, est l’unique vestige encore visible de la seconde enceinte de la ville. Commencée à la fin du XIIIe siècle et terminée un siècle plus tard, cette enceinte communale était flanquée de tours, entourée de fossés et dotée de plusieurs portes. Évoluant avec leur temps, les murailles ont été renforcées au XVe siècle par des bastions et, aux XVIe et XVIIe siècles, par des ouvrages extérieurs, au fil des interventions des ingénieurs militaires français, autrichiens puis hollandais. Le XIXe siècle a finalement raison de ces ouvrages défensifs puisque les portes sont démolies en 1815 et l’enceinte, dès 1861.

La tour dite Valenciennoise est une construction cylindrique en moellons de grès. Sa robustesse – et les 4 m d’épaisseur de ses murs – ont contribué à la sauver des campagnes de démolition successives qui aboutirent à la disparition de l’enceinte du XIVe siècle. La configuration d’origine de la tour, peut-être couverte en terrasse, ne fait l’objet d’aucune certitude, bien qu’elle soit le plus souvent représentée ou décrite, notamment par Vauban à la fin du XVIIe siècle, comme surmontée d’une toiture en poivrière ou conique. Après 1865, la tour est englobée dans l’infrastructure des casernes de cavalerie qui occupent le site. Le démantèlement progressif de ces bâtiments, entamé dans les années 1950, la laisse privée de tout contexte militaire. La tour Valenciennoise a fait l’objet d’une restauration menée entre 2005 et 2009 par la Régie des Bâtiments.

Classement : 04-11-1976

Patrimoine exceptionnel de Wallonie 

 

 

 

 

Mons
Lat : 50.4584Lng : 3.9589
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris