Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les orgues de l’église Notre-Dame de la Visitation

Les orgues de l’église Notre-Dame de la Visitation


Construit en brique et pierre par l’architecte Jaumotte dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, l’église Notre-Dame de la Visitation se compose de trois nefs de cinq travées donnant sur un chevet à pans coupés. Une tour carrée en pierre de Gobertange, bordée d’annexes arrondies du même matériau, domine le bâtiment de sa flèche polygonale élancée. Une première campagne de restauration débute en 1839. Un cimetière clôturé borde l’église, non loin de la cense du Seigneur ou cense Risbais qui fait écho à l’existence d’un complexe seigneurial primitif. Un abondant mobilier du XVIIIe siècle orne l’église (chaire, autels, confessionnaux, fonts baptismaux).

Un orgue classé de 1724 et dû au facteur Louis I Delhaye occupe la tribune, face au chœur. Installé jadis dans l’église paroissiale de Rupelmonde, il est revendu en 1839 à l’église Notre-Dame de Saint-Nicolas Waes afin d’être remonté à Mélin. Le buffet, œuvre d’un certain Maître Alexandre, a abrité autrefois un orgue construit en 1626 par Philips Snoeck. Le nouvel instrument de Louis I Delhaye y prend place alors que le buffet fait toujours partie du mobilier de l’église de Rupelmonde. Tel qu’il se présente aujourd’hui, après d’importants travaux effectués en 1852, l’instrument se compose d’une tourelle centrale encadrée de plates-faces et de deux petites tourelles latérales. Il ne semble pas avoir subi d’autre modification.

Monument classé le 29/08/1990 (orgues)

 

Jodoigne
Lat : 50.7397Lng : 4.82843
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris