Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
/ 1 an
Le château de Jodoigne-Souveraine

Le château de Jodoigne-Souveraine


Dénommé également ancienne cense ou ancien hôtel de Glymes, du nom de la famille qui possédait sur le site un manoir maintes fois endommagé, le château de Jodoigne-Souveraine a été érigé dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle par deux demi-frères, le comte Antoine-Joseph de Glymes et le baron Ernest-Joseph de Spangen. Un millésime de 1764 inscrit notamment sur un cartouche armorié sur la façade principale rappelle cette entreprise.

L’ensemble dessine un plan en U ponctué de trois tours et fait un large usage de la brique et des pierres blanche ou bleue. Le corps de logis, aux toitures complexes, occupe une position centrale, encadré par une aile se terminant par un pavillon d’entrée trapu, coiffé d’une toiture en pavillon à huit pans. Cette couverture orne également chacun des côtés de la dernière aile, de l’autre côté de la cour. Ce corps de bâtiment, daté de 1763, se distingue des autres par ses angles à pans rabattus en quart de cercle. Outre les bâtiments, un point d’eau ainsi qu’une pépinière faisaient également partie du projet des commanditaires. Au XIXe siècle, le domaine s’enrichit d’un parc, aménagé après avoir rasé plusieurs dépendances de la ferme. L’ensemble, tel qu’il se présente encore aujourd’hui, constitue un exemple particulièrement parlant d’une architecture mêlant logis seigneurial et ferme, dans la lignée des grands domaines fonciers hérités du Moyen Âge

Monument classé (05/08/1944)

 

Jodoigne
Lat : 50.6937Lng : 4.84396
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris