Déjà inscrit ? Connectez-vous
Les vestiges des remparts de la ville

Les vestiges des remparts de la ville


Jadis encerclée par des remparts élevés très probablement au début du XIIIe siècle, relevés puis détruits au fil des siècles, la ville de Jodoigne n’en conserve plus actuellement que des vestiges partiels, quoique relativement importants. Ceux-ci donnent une idée de la forme plus ou moins triangulaire que ces fortifications, munies de huit ou neuf tours et de plusieurs portes, dessinaient. Celles-ci enserraient l’ancien château primitif érigé à l’emplacement de l’actuel château Pastur, la Grand-Place ou place du Marché et le bourg médiéval, laissant notamment à l’extérieur des murailles l’église Saint-Médard, bien inscrit au patrimoine exceptionnel de Wallonie.

Les plus importants tronçons conservés, situés à l’arrière du n° 4 de la rue Saint-Jean, concernent une tour semi-circulaire et une portion relativement conséquente de rempart. D’autres vestiges de cette fortification de moellons divers et pierre de Gobertange se rencontrent à l’arrière du n° 13 de la rue du Château, à l’arrière des nos 1 à 11 de la rue de la Grande Montagne ainsi que des nos 8a, 9 et 10 de la Grand-Place (au cœur de la propriété de la Vicomté) et enfin, rue du Sergent Sortet, à l’arrière du n° 25 ou ancien château Ghobert.

Classé comme monument (07/07/1976)

 

 

 

Jodoigne
Lat : 50.7247Lng : 4.86997
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris