Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
/ 1 an
L’église Notre-Dame des Récollets

L’église Notre-Dame des Récollets


L’église Notre-Dame des Récollets est l’ancienne chapelle du couvent des Récollets, devenue depuis 1833 l’église paroissiale de Verviers. Les Récollets se sont établis à Verviers en 1627, suite à l’autorisation du prince-évêque, Ferdinand de Bavière.

Dès 1631, les Récollets s’attèlent à la construction de leur couvent, d’un collège d’humanités et d’une chapelle, dédiée au Très Saint-Sacrement. Incendiés en 1810, l’église et le couvent sont détruits. Seule l’église est rebâtie sur la base des plans de l’architecte H. Douha. La chapelle est restaurée dès 1852 et la façade est reconstruite en 1892-1893 par A. Van Assche qui y adjoint une tour-clocher.  

L’église en moellons de calcaire est composée d’une mononef et d’un chœur à chevet à trois pans. Elle est surmontée d’une toiture en bâtière d’ardoises. La nef est éclairée par huit hautes fenêtres et est couverte d’une voûte en berceau surbaissé et d’arcs-doubleaux. Les chapiteaux corinthiens, le décor stuqué datant de 1857 et le sol en marbre blanc, noir et gris valent la peine d’être remarqués.

La façade est composée de trois parties, une tour-clocher et deux façades latérales sous ailerons. Elle est ouverte d’un portail central cintré, de trois niches, d’une rosace, de baies géminées néoromanes et d’un abat-son. Elle est ornée d’un Christ en croix et couverte d’une flèche octogonale sur base carrée.

La chapelle est séparée de l’église par une façade ouverte d’une porte et d’une niche contenant la statue de la Vierge Noire miraculeuse des Récollets. En 1692, lors d’un tremblement de terre, la statue changea miraculeusement d’attitude. Cet événement entraîna un mouvement de foi et la création d’un pèlerinage.

Classement : 15-03-1934 (à l’exception de la tour)

 

      

 

Verviers
Lat : 50.5933Lng : 5.85976
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris