Déjà inscrit ? Connectez-vous
L’église Saint-Jean-Baptiste

L’église Saint-Jean-Baptiste


L’église paroissiale Saint-Jean-Baptiste comporte une tour imposante construite au XIIIe siècle, vestige du donjon d’un ancien château. Édifiée en moellons de grès et de calcaire, l’église est composée de quatre niveaux, chaque étage étant  souligné d’un cordeau mouluré. La tour conserve des caractéristiques défensives : sa hauteur impressionnante de 21 m, ses ouvertures étroites et rares servant au tir (aux premiers niveaux) et à l’éclairage (au dernier niveau). Le sommet de la tour surmontée d’une haute flèche hélicoïdale est flanqué d’échauguettes (ou guérites) couronnées de flèches octogonales.  

L’édifice est reconstruit au XVIIe siècle. Il est composé d’une nef, de deux collatéraux, d’un transept et terminé par un chœur à abside à trois pans. La croisée du transept est couronnée d’un clocheton polygonal. La nef s’étend sur sept travées en arc brisé composé d’un soubassement, d’un bandeau de calcaire et de petits frontons triangulaires. Chacun de ses frontons comporte soit la date de son édification, soit les signes « IHS », « AO » ou « MRA ». Deux références à la construction de l’édifice sont également visibles dans le transept et le chœur. On peut y lire la date de 1653 formée par de gros moellons de calcaire. L’édifice est doté de sacristies néogothiques construites au XIXe siècle (1870) par l’architecte liégeois E. Halkin.

La façade est percée d’un portail cintré couronné d’un fronton triangulaire et d’un calvaire flanqué de deux baies à arcs brisés. On y ajoute en 1923, trois pierres tombales datées de 1630, 1654 et du XVIIIe siècle.

Remarquons le mobilier (fonts baptismaux, orgues, chaire de vérité, banc de communion, etc.) datant essentiellement des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles.

               Classement : 15-03-1934

 

Herve
Lat : 50.6396Lng : 5.79444
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici