Déjà inscrit ? Connectez-vous
image utilisateur
/ 1 an
L’église Saint-Jean l’Évangéliste

L’église Saint-Jean l’Évangéliste


L’église Saint-Jean-l’Évangéliste fait partie intégrante du prieuré de Beaufays. Existant depuis 1123 sur le territoire, le prieuré  forme un ensemble entouré de douves composé de plusieurs cours (cour conventuelle et cour de ferme). Confisqué en 1798 par les républicains, il passe ensuite de propriétaire en propriétaire pour finalement revenir à la famille Laloux en 1890.

L’église Saint-Jean-l’Évangéliste se situe à l’extrémité sud-est de cet ensemble. Église conventuelle devenue paroissiale, l’édifice est mononef et se termine par un chevet plat. Construite en 1701 selon les plans de G. Cramion, frère de l’ordre de Saint-François-de-Paul, l’église est reconstruite après la Seconde Guerre mondiale ainsi qu’après 1983, suite à un tremblement de terre dont l’épicentre se trouvait à Liège.

La tour carrée date du XVIIe siècle et s’appuie sur le chevet plat, prolongeant la façade sud vers l’est. Elle est surmontée d’un couronnement bulbeux octogonal, relevé après 1950, et d’un lanternon. La nef baroque est couverte d’une voûte surbaissée sur doubleaux et ogives (décorés de stucs Louis XIV) et retombe sur des pilastres d’ordre toscan.

Remarquons le mobilier caractérisé par un maître-autel à colonnes en bois peint, des statues de l’école de Delcour, des lambris et stalles en chêne du XVIIIe siècle ainsi que par une chaire de vérité et des confessionnaux Louis XIV. La tribune du jubé accueille un buffet d’orgues réalisé par le facteur liégeois J.-B. Le Picard en 1742.

Classement (15-01-1936 [tour de l’église] et 30-01-1948 [église])

 

Chaudfontaine
Lat : 50.5642Lng : 5.64807
0 m

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris