Déjà inscrit ? Connectez-vous
Molèye

Molèye

*Molèye*

Les maisons olnoises les plus anciennes datent du dernier quart du XVIe siècle et adoptent un type de construction qui perdurera jusqu'au milieu du XVIIIe sans changement notoire.
Pour le gros œuvre, on utilise principalement des moellons calcaires extraits des carrières locales, disposés en assises régulières. Dans certains cas, des moellons de grès brunâtre puisés dans la carrière de Gelivaux sont aussi utilisés.

Les éléments de structure sont en pierre : portes et baies à meneaux, bandeaux reliant des seuils et linteaux des fenêtres ou soulignant les niveaux, chaînage d’angle harpé.

Les moellons calcaires ont la particularité d’être rejointoyés avec du mortier de chaux mélangé avec de la limaille de fer provenant des résidus des forgeurs de canons installés dans la vallée de Vaux-sous-Olne, mélange appelé « molèye ».

A partir du milieu du XVIIe siècle, les maisons cossues ont une façade en maçonnerie mixte, brique (considérée à l’époque comme un matériau plus noble que la pierre) et pierre de taille, sur un soubassement en moellons

Olne
Lat : 50.5912Lng : 5.75032
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris