Déjà inscrit ? Connectez-vous
hobé expo 5

hobé expo 5

*L'AVANT STADE DES JEUX*

L'espace cédé par l'armée à la ville comportait des *bâtiments militaires*.
Certains furent préservés, d'autres furent transformés pour tout ou partie.

L'un de ces ouvrages défensifs, appelé *demi-lune*, fut arasé et terrassé afin de créer une vaste plaine.

p((. *Photo : la plaine des jeux*

p((. Les spectateurs sont massés sur les 8 gradins taillés en 1896 dans la colline, à l'emplacement du futur complexe Stade-Théâtre.

Cet espace accueillit un *vélodrome* qui fut rapidement abandonné pour laisser place
à d'autres évènements. Les *spectateurs* étaient installés sur des gradins taillés dans la masse de la colline.

---------------------

*ENVIRONNEMENT IMMEDIAT*

Le *Grand Hôtel de la Citadelle*, inauguré en *1899*, fut bientôt accompagné en ce lieu montueux, et encore faiblement végétalisé, par le *Palais forestier* construit à l'occasion de l' *exposition agricole*, en *1901*.

p((. *Photo : la Palais Forestier*

p((. Ce qui est aujourd'hui la salle des mariages de la ville, était le bâtiment central du Concours régional Agricole de 1901, dessiné par H. Van Massenhove.

L' *esplanade*, séparant ces deux constructions et sur laquelle des *divertissements*
avaient cours, méritait d'être complétée par une infrastructure offrant un minimum
de confort aux spectateurs.

---------------------

*LE COMPLEXE DU STADE DES JEUX-THEATRE DE PLEIN AIR*

L'une des particularités de cet ensemble unique est de combiner *deux types d'infrastructures* pouvant, en principe, fonctionner simultanément.

La construction de cet ouvrage avant celle du *Kursaal* souleva des critiques
de la part des libéraux.

Son inauguration eut lieu le *14 août 1910*.

----------------------

*SOURCES D'INSPIRATION*

Le *stade*, de même que la disposition de gradins aménagés dans le flanc de la colline, correspond à la tradition architecturale de la *Grèce antique*.
Le *mur de scène*, empêchant la vue sur le paysage, est issu de l'art de bâtir romain.

p((. *Photo : Théâtre de Syracuse. Sicile.*

p((. Le théâtre de Syracuse, qui remonte au Ve siècle avant notre ère, est d'origine grecque mais il a été modifié à l'époque romaine, notamment par l'adjonction d'une scène en pierre dont subsistent encore les fondations.

Cette référence au *monde antique* se marque aussi dans certains décors (masques, allégories, inscription latine) et en termes de dimension.

*Raymond Balau*, le spécialiste de *Hobé*, indiquait lors d'une conférence que l'architecture de l' *Egypte ancienne* avait, sans doute, aussi influencé la construction de ce complexe.

p((. *Photo : Chapelle blanche de Sesostris Ier. Karnak.*

p((. L'on peut penser que les pans de murs inclinés de même que les ouvertures et que l'effet de la corniche à gorge de cette chapelle de l'Egypte ancienne ont pu influencer le dessin des pavillons bordant le scène du Théâtre.

La symmétrie du plan, l'agencement des volumes ainsi que la sobriété géométrique et chromatique des ornements ne sont pas non plus sans rappeler les réalisations des artistes de la *Sécession viennoise*.

p((. *Photo : Plais de la Sécession. Vienne*

p((. Le caratère géométrique des ornements tel qu'il apparaît déjà dans cette création de J-M. Olbrich deviendra le règle de l'Art Déco.

Ce groupe d'artistes, constitué à la fin *19e siècle*, avait pour ambition de dépasser les carcans de l'art académique jugé *« conservateur »* et de combattre l' *historicisme*.

Lat : 50.4584Lng : 4.86085
0 m
2 ans

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici