Déjà inscrit ? Connectez-vous
hobé expo 3

hobé expo 3

*L'ANCIEN KURSAAL*

Kursaal : Dans les villes d'eau, bâtiment abritant les curistes et leur offrant un vaste choix d'activités. Par extension, le mot a désigné l'établissement qui, dans une ville touristique faisait office de casino, de salle multifonctionnelle, voire de cinéma.

L'ancien Kursaal de Namur fut érigé en 1879, sur base des plans de l'architecte Jean-Joseph Naert.

Ce bâtiment de petite dimension, construit avec des pierres de
plans réemploi issues de l'ancienne fortification de la ville, servait de salle
communale.

Frédéric Léanne, architecte de la ville, y adjoignit en 1894 des annexes visant à recevoir sur une plus grande surface des expositions et des fêtes.

p((. *Photo : le Kursaal*

p((. Cette photographie illustre bien l'hétérogénité de la partie ancienne, due à J-J. Naert, et les annexes, postérieures, de F. Léanne.

--------------------

*DE LA NECESSITE
DE REMPLACER L'ANCIEN*

La démolition de l'ancien *Kursaal* était justifiée par sa position excentrée par rapport aux bâtiments alentours mais aussi parce qu'il était projeté d'agrandir la voirie et de bâtir - à cet endroit - un pont rejoignant le *Grognon*.

Les annexes faisaient également l'objet de critiques tant du point de vue de l'esthétique que de la conception, jugée inadéquate à l'organisation d'expositions.

L'ambition de devenir une *station touristique* exigeait aussi la construction d'un bâtiment
approprié tant en prestige qu'en dimensions.

--------------------

*LE NOUVEAU KURSAAL*

En contrepartie des investissements que l' *Etat belge* consentit pour le renouveau urbanistique de Namur, la ville devait, entre autres, prendre en charge la construction d'un nouveau *Kursaal*, pour lequel *Georges Hobé* avait été désigné comme architecte.

Celui-ci dut, successivement, remettre deux projets :

*Premier projet* :

Le premier projet consistait en un vaste bâtiment muni d'une grande tour et d'une vaste terrasse rejoignant la *Meuse*. De nombreuses pièces destinées aux loisirs les plus variés devaient composer cet édifice jugé trop onéreux par les autorités communales.

p((. *Photo : le premier projet de Kursaal*

p((. Georges Hobé avait pourvu son bâtiment d'une haute tour sommé d'un phare destiné à signaler à tous la nouvelle attraction de la ville.


*Second projet* :

*Hobé* dessina un projet plus modeste qui convainquit, même si la construction à quelque distance du centre ne suscitait pas l'enthousiasme des commerçants.
Son inauguration eut lieu le *2 août 1914* alors que la guerre débutait.

p((. *Photo : le second projet du Kursaal*

p((. Plus modeste, ce projet devint réalité. Seules certaines parties, don' l'aile A, subsistent aujourd'hui encore.

*Sources d'inspiration*

Le *Kursaal d'Ostende* qui était la référence en la matière aurait été mesuré secrètement par des collaborateurs de *Hobé*. Il ne semble, néanmoins, pas avoir eut d'influence visible sur les plans. L'influence qu'eut le pavillon allemand de l' *Exposition universelle de Bruxelles en 1910* est, par contre, nettement plus perceptible.

p((. *Photo : le Kursaal d'Ostende*

p((. Cet édifice construit sur base des plans de F.Laureys et J-J.Naert avait été réaménagé par A. Chambon avec Qui Hobé avait collaboré antérieurement.

p((. *Photo : Le pavillon allemand de l'exposition Universelle de 1910*

p((. L'originalité des toitures, l'occupation des combles et les grands épis de faitage se retrouvent dans les Kursaal de G. Hobé.

Namur
Lat : 50.4583Lng : 4.86076
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris