Déjà inscrit ? Connectez-vous
Le vice suprême

Le vice suprême

SYMB 5048

Les oeuvres de Rops témoignent de son goût pour la fantaisie et le surnaturel et son répertoire est constitué principalement de squelettes, de diables et de morts. Certains voient dans ce dessin une transposition du 'satanisme baudelairien' en termes plastiques.

D'autres veulent y voir la luxure et la vanité rejoignant la mort. Le bas-relief représente la louve décharnée allaitant Romulus et Remus squelettisés. Ces deux squelettes continuent à s'aimer durant la nuit par-delà la mort ; il ne s'agit pas d'un amour passionné mais d'un amour galant. C'est là toute l'ironie de Rops qui le qualifie de "vice suprême".

(d'après Anne Goffart, in 'Musée d'Art Moderne. Oeuvres choisies', Bruxelles, MRBAB, 2001, p. 70-71)

Brussel
Lat : 50.84Lng : 4.35627
0 m
1 an

Soyez le premier à commenter !

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez iciJ'ai compris